Le projet de thèse

Dernière mise à jour : 26 févr.

Si vous souhaitez vous lancer dans cette aventure passionnante, vous devez rédiger un projet de thèse afin d’informer les professeurs intéressés par votre thématique de recherche que vous les sollicitez pour vous encadrer.

Il est important de construire correctement votre projet, car il vous sera réclamé si vous souhaitez demander des financements pour votre recherche doctorale ! N’hésitez pas un seul instant : offrez-vous la possibilité de vous mettre dans les meilleures conditions de recherche !


Petits rappels

Commencez par contacter les écoles doctorales qui vous intéressent pour connaître précisément les éléments à fournir dans le cadre de votre projet de thèse, car la trame à suivre varie en fonction des écoles doctorales.

Dans tous les cas (que votre document final fasse cinq, dix ou quinze pages), gardez à l’esprit qu’il faut mettre en avant l’intérêt de votre recherche et surtout, montrez que votre démarche est originale ! Celui ou celle qui prendra connaissance de votre projet doit pouvoir envisager l’importance de votre étude pour le domaine dans lequel vous souhaitez apporter votre expertise !


Présentez des objectifs de recherche pertinents pour que l’on puisse se rendre compte que vous êtes capable de mener à bien cette étude de manière autonome. Ainsi, n’hésitez pas à parler de votre parcours, des recherches que vous avez pu mener en M1 et en M2 en mettant en avant la pertinence de votre démarche, mais également des séminaires et colloques auxquels vous avez participé ou que vous avez suivis. Si vous suivez bien ces conseils, celui ou celle qui lira votre projet comprendra que vous n’êtes pas là par hasard, que vous êtes motivé et que votre projet est mûrement réfléchi.


Les éléments à indiquer


Contexte. Lorsque vous présentez votre objet d’étude, on doit se rendre compte que vous l’avez clairement identifié et que vous le maîtrisez correctement. Ainsi, lorsque vous définissez les termes de votre sujet, soyez précis et expliquez pourquoi vous employez ces termes et non d’autres. Vos contextes géographiques, chronologiques et théoriques doivent être clairement définis avant de détailler les différents enjeux de votre objet d’étude. N’hésitez pas à appuyer votre proposition de références bibliographiques précises.


Questions et problématique. Même si elle changera probablement, vous devez d’ores et déjà proposer une problématique et indiquez vos questions de recherche. Étayez votre réflexion en mettant en avant des hypothèses et en présentant quelques axes de votre sujet de recherche.


Méthodologie. De la même manière, vous devez détailler la méthodologie que vous souhaitez employer (méthodologie expérimentale, enquête de terrain, analyse de corpus) tout en justifiant cette méthode. Pourquoi utiliser telle méthode pour recueillir vos données? Mettez en avant la pertinence du mode opératoire que vous projetez.


Objectifs et apports. Il vous faut ensuite présenter, par rapport à cette méthodologie, les objectifs que vous visez et les résultats que vous attendez (quelles pourraient-être les réponses possibles à vos questionnements). Le but est de mettre en évidence les apports théoriques et pratiques de votre future recherche !


Vous pouvez également, si vous le souhaitez, expliquer pour quelle raison vous choisissez tel directeur/directrice de thèse ou pourquoi vous souhaitez appartenir à tel laboratoire de recherche en mettant en avant des axes de recherche communs.


Calendrier. Incluez un diagramme de Gantt dans votre projet de thèse, car c’est toujours un élément apprécié ! Cet outil permettra à votre lecteur/lectrice de visualiser les diverses étapes de votre thèse au cours des trois années.

Bien évidemment, vous serez amené à apporter des modifications par rapport à votre planification initiale. Ne vous formalisez pas trop, mais commencez déjà à organiser et planifier votre recherche sur le long terme (la thèse est un travail d’endurance !). En tapant « diagramme de gantt thèse », vous aurez de nombreux exemples à disposition !


Bibliographie. Terminez votre projet de thèse en incluant des références bibliographiques (françaises, mais également étrangères) importantes dans le cadre de votre future recherche. Ne soyez pas exhaustif, mais percutant en indiquant avant tout les auteurs les plus pertinents dans le cadre de votre projet.


Les petits détails importants

Soyez clair, synthétique et concis (un projet de cinq pages est très court par exemple).

Évitez les notes de bas de page et mettez vos références bibliographiques directement dans le corps du texte.

Faites relire votre projet à une personne novice pour vérifier s’il est bien ficelé et compréhensible.


Et pour finir...

Même si cet écrit vous paraît difficile à réaliser, abordez-le de manière positive ! Se projeter dans la recherche sur plusieurs années alors qu’on est encore en train de travailler sur son master 2 est délicat et complexe (j’ai eu beaucoup de mal à réaliser cet exercice)…

Mais (parce qu’il faut toujours penser aux éléments positifs), c’est une formidable occasion de poser les bases de votre recherche doctorale, de mettre en évidence l’importance de votre étude, mais également de montrer votre motivation à votre futur(e) encadrant(e).


Alors, foncez et croyez en vous !


Besoin d’un coup de pouce ?

Si jamais vous avez besoin d’un regard extérieur pour améliorer votre projet ou d’une relecture, nous pouvons en discuter.

Cet article vous a été utile ? Vous souhaitez me laisser un commentaire ? N'hésitez pas !

126 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout