Rédiger : oui, mais quand ?

Dernière mise à jour : 26 févr.


Dans cet article, nous allons aborder un point souvent sensible : le moment où il faut commencer à rédiger. Bien souvent, on minimise le temps nécessaire à la rédaction de son mémoire. Amorcer la rédaction tardivement peut être préjudiciable pour votre écrit (moins de temps pour vous relire, pour soigner la mise en forme, pour développer correctement vos idées…). Dans cet article, quelques conseils pour ne pas vous y prendre trop tard.



Quand commencer à rédiger ?

Cela dépend de votre personnalité ! Si vous êtes de nature anxieuse, vous sentirez le besoin d’écrire rapidement pour poser les idées liées à vos lectures… À l'inverse, si vous êtes plutôt relax, décontracté ou un brin procrastinateur, vous ne sentirez pas le besoin de rédiger rapidement (et c'est souvent là le piège).


Entamer rapidement la rédaction ne pose aucun problème en soi … Mais, gardez à l’esprit que si vous commencez la rédaction rapidement, vous aurez certainement besoin de retoucher et retravailler vos écrits avant le rendu final (notamment si vous êtes encore en train de lire des articles et ouvrages de recherche au moment où vous commencez à rédiger). Coucher ses idées sur le papier, dès le départ, peut être une bonne idée, car cela permet de faire mûrir votre réflexion. 


Pour connaître précisément le moment où vous devez commencer (au plus tard) à rédiger votre écrit, dites-vous qu’en moyenne, il faut compter une bonne heure pour rédiger une page (si vous n’avez aucune difficulté rédactionnelle particulière). 

Le calcul est donc simple : il vous suffit de connaître votre capacité quotidienne à rédiger (ou le temps que vous pouvez accorder à votre travail) et de diviser le nombre total de pages que doit faire votre écrit (précisé par votre directeur ou directrice de recherche) par le nombre de pages que vous pouvez produire à la journée.

Attention à considérer un autre point important : lorsque l'on entame la rédaction, on ne se contente pas seulement de rédiger… On fait des recherches sur internet pour vérifier des définitions, des idées, et bien souvent, on "tombe" sur de nouvelles références bibliographiques.

Soyez également attentif au fait qu'au bout de 4 ou 5 heures de rédaction, on devient rapidement moins productif …


J’insiste sur « le nombre total de pages » ! Ne commencez pas votre planning de rédaction en vous disant “je ne compte pas la page de couverture, je ne compte pas le résumé ni la bibliographie” …  Tous ces éléments sont importants et il faut y consacrer un temps suffisant, car rien ne doit être négligé !


Personnellement, je trouve que rédiger est un exercice assez intense (d’un point de vue intellectuel bien sûr) et qu’au bout de 3 ou 4 heures, on perd en efficacité et en qualité … N’oubliez jamais de laisser poser vos premiers écrits, de les relire quelques heures/jours plus tard pour améliorer le fond (mieux développer une idée, illustrer à l’aide d’un exemple, etc.) et la forme (trouver des synonymes par exemple si vous employez souvent les mêmes termes, revoir la mise en page, etc.). 


Lorsque vous décidez d’entamer la rédaction de votre écrit, je vous conseille de commencer par rédiger ce qui vous plaît/inspire le plus ! Ne vous bloquez pas dès le départ en vous disant qu’il faut commencer par l’intro ou par votre premier chapitre et votre première sous-partie … De la même manière, ne vous obligez pas à rédiger une sous-partie dans son intégralité complète ! Commencez par les éléments que vous maîtrisez (même s’ils sont dans la dernière partie !). Les idées viendront plus facilement et vous aurez concrètement l’impression d’avancer ! 

En effet, rien n’était plus frustrant que de se lever avec l’objectif d’écrire 4 pages, mais de n’arriver que difficilement à en produire une alors qu’on a passé une bonne partie de sa journée devant l’écran… 

Vous n’êtes pas une machine et il y aura des jours sans (fatigue, déconcentration…). Surtout, laissez tomber (sans vous découragez) et passez à autre chose ! Sortez, faites du sport, détendez-vous avec un bon bouquin ou en terrasse… Votre cerveau a besoin de repos… Je n’ai jamais été aussi efficace que lorsque je n’avais que 2 heures par jour à consacrer à la rédaction (en raison de mon emploi du temps au CFA, aux sorties le soir après la journée de boulot, car il est ESSENTIEL de conserver une vie sociale même si j’ai mis des années à le comprendre…). 

Sur un temps limité, avec des objectifs précis, on peut avancer efficacement. 


Petite astuce pour ceux qui ont du mal à rédiger : si vous n’arrivez pas à écrire, parlez ! Utilisez le micro de votre ordinateur ou smartphone pour que vos propos soient mis par écrit (attention à bien vous relire dans ce cas !) pour entamer le processus rédactionnel ! 


Besoin d'un coup de pouce ?

Si jamais vous n’arrivez toujours pas à vous débloquer, n’hésitez pas à me contacter pour d'autres astuces pour vous aider à écrire.


Cet article vous a-t-il été utile ? Vous souhaitez me laisser un commentaire ? N’hésitez pas ! 



33 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout